Projet d'Aménagement et de Développement Durable (PADD)

Qu'est-ce qu'un PADD ?

Selon le code de l'urbanisme, le PADD fixe les orientations générales de l'organisation de l'espace et de restructuration des espaces urbanisés et détermine les équilibres entre les espaces urbains et à urbaniser et les espaces naturels et agricoles ou forestier pour les 20 ans à venir.

Retrouvez en téléchargement en bas de page le PADD officiellement approuvé le 10 décembre 2007.


Le PADD du SCoT des Vosges Centrales fixe 4 grandes priorités.


Armature urbaine

Orientation 1 : une stratégie d'accueil des activités en cohérence avec les atouts du territoire

- Renforcer le rayonnement d'Epinal

Cet objectif sous-tend trois enjeux : développer les activités tertiaires supérieures métropolitaines, renforcer la vocation commerciale d'intérêt départemental et permettre l'accueil ou l'extension des industries.

- Exploiter les atouts économiques de la Vallée de la Moselle

Revendiquer la vocation industrielle de la Vallée exige de suivre les mutations en cours : plus de services associés, de qualité urbaine et environnementale... et de mettre la priorité sur l'accueil d'activités artisanales, commerciales, culturelles et de services dans les bourgs centres.

- Favoriser le développement rural dans la Vôge et les plateaux

 Le développement de la Vôge passe par son désenclavement et par une dynamisation des bourgs centres. La vocation rurale de la Vôge doit être affirmée d'où la nécessité de travailler à l'accueil d'activités mixtes.

- Développer les activités touristiques

Ce développement s'appuie sur 4 points forts du territoire : l'eau, les grands espaces verts de la Vôge, la culture et le patrimoine et la couronne forestière spinalienne.

 - Pérenniser l'agriculture et la forêt et soutenir leurs nouvelles perspectives

L'objectif actuel est de garantir la pérennité du potentiel agricole en accompagnant le développement d'une pratique agricole respectueuse de l'environnement. Concernant la forêt, la préservation des espaces, véritable potentiel économique, social et écologique de département, est indispensable.


Politique de l'habitat

Orientation 2 : adapter l'offre d'habitat aux besoins et exigences a venir

- Anticiper les évolutions démographiques à venir

L'INSEE prévoit une diminution de 3 % de la population. Le SCoT a eu l'ambition de retenir comme objectif une hausse de 10 % de population d'ici 2025.

- Assurer la recherche de l'équilibre territorial

Nécessite une répartition de l'habitat sur chaque secteur d'accueil des habitants. L'objectif global moyen pour le SCoT est de gagner entre 5 et 10 % de population d'ici 2020 selon les sous secteurs.

- Etoffer et diversifier la gamme de produits logements offerts

Cet enjeu se traduit par un objectif d'équilibre entre renouvellement du bâti existant et construction neuve, par la recherche de l'équilibre de l'offre de logements locatifs aidés sur le territoire et par le développement de produit de logement adapté à l'évolution démographique (habitats plus petits et plus groupés).
De manière générale, la politique de l'habitat passe par la préservation des paysages, l'amélioration de la qualité urbaine et architecturale et le développement d'un urbanisme et d'une architecture durables.


Orientation 3 : organiser le territoire autour de pôles et améliorer leur accessibilité

- Mailler un réseau de bourgs centres et de pôles de proximité dynamiques


- Améliorer l'accessibilité d'Epinal

De nombreux projets sont à l'étude pour assurer une meilleure desserte de l'agglomération spinalienne, améliorer les échanges entre l'agglomération et l'axe structurant du département (la RN 57), fluidifier les trafics à l'entrée de la ville et aménager la gare multimodale d'Epinal.

- Développer les transports et les modes alternatifs

L'amélioration des transports ferroviaires passe notamment par le renforcement des lignes TER. Le maillage des transports urbains et interurbains est à retravailler en fonction de la demande. Le réseau routier mérite d'être au minimum partiellement réorganisé.


Espaces naturels à protéger

Développement touristique

Orientation 4 : maintenir un cadre de vie de qualité et s'inscrire dans une démarche de développement durable

- Protéger les milieux naturels remarquables et leurs fonctionnalités

Cela passe par le maintien des corridors écologiques et la préservation des espaces de transition entre les nouvelles zones urbanisées et les espaces forestiers périphériques. Il convient également de protéger les sites d'intérêt écologique ainsi que l'axe à enjeux environnementaux de la vallée de la Moselle.

- Protéger les sites et les paysages

Il convient de structurer les grands espaces paysagers en limitant la conurbation dans la vallée de la Moselle, en préservant la couronne forestière spinalienne et en définissant des grandes continuités vertes à maintenir.

- Préserver les ressources et prévenir les risques

 L'eau, particulièrement vulnérable, est la première ressource à protéger sur le territoire. Par ailleurs, les risques naturels et technologiques sont à prendre en compte dans le développement urbain.

- Développer les énergies renouvelables et inciter à la maîtrise de l'énergie

Les politiques actuelles misent sur la maîtrise et la diminution de la consommation énergétique et incitent à l'utilisation et à la production d'énergies renouvelables. Au niveau de la définition des formes urbaines, la conception bioclimatique et la maîtrise des déplacements est à prendre en compte.